0
Hydrolat de Romarin à Verbenone
Hydrolat de Romarin à Verbenone
Hydrolat de Romarin à Verbenone

Hydrolat de Romarin à Verbenone

Le corps tout entier, et le foie en particulier, profite de la capacité du romarin à contrer l’oxydation, une force de la nature sans équivalent botanique dans cette indication. La plante est utile dans tous les cas de fatigue physique. Elle empêche la destruction des cellules hépatiques et les répare.  Bénéfique aux grands équilibres de l'organisme, le romarin est aussi pertinent pour soutenir la beauté de la peau.
200ml
 8,90 €
 8,90 €
TTC / hors frais de livraison

En savoir plus

Nom botanique : Rosmarinus officinalis verbenoliferum 

Propriétés et indications

Conformément à la réglementation (art.L511-1CSP et règlement UE n°528/2012), nous ne sommes plus autorisés à vouscommuniquer les propriétés thérapeutiques des hydrolats et eaux florales.  Nous vous invitons à consulter la nombreuse documentation liée à ce sujet dont l’excellent ouvrage de Lydia Bosson : "L'hydrolathérapie" aux éditions Amyris, qui vous permettra de découvrir les propriétés complètes de certains hydrolats présentés sur ce site. 

Le Romarin est un arbrisseau qui peut atteindre jusqu'à 1,50m de hauteur, voire jusqu'à 2 m en culture mais il pousse essentiellement à l'état sauvage sur le pourtour méditerranéen. Il est reconnaissable en toute saison à ses feuilles persistantes sans pétiole, coriaces, beaucoup plus longues que larges, aux bords légèrement enroulés, vert sombre luisant sur le dessus, blanchâtres en dessous. Leur odeur, très camphrée, évoque aussi l'encens d'où il doit son nom " encensier " en provençal.

La couleur des fleurs, qui se présentent en grappes assez semblables à des épis, varie du bleu pâle au violet. Leur calice est velu, à dents bordées de blanc. Elles portent deux étamines ayant une petite dent vers leur base. La lèvre inférieure de la corolle est profondément divisée, faisant penser au labelle de certaines orchidées. Comme pour la plupart des Lamiacées, le fruit est un tétrakène. 

Le verbénone est une molécule qu’on ne semble connaître en France qu’associée au romarin. Si elle porte ce nom, c’est parce que c’est le constituant majoritaire d’une plante de la famille des verveines, la verveine espagnole (verbénone découle du mot latin désignant la verveine, verbena).

On oublie souvent que le romarin a longtemps été utilisé comme plante du foie. Il est classé comme aromatique amer par Cazin (ref : Cazin). Faites le test -mâchez une feuille de romarin, laissez passer l'aspect aromatique et notez l'effet amer en bouche. 

Toute plante amère tonifie la digestion, d'un point de vue sécrétion de sucs (gastriques, pancréatiques et biliaires), donnant aussi une meilleure tonicité aux muscles lisses digestifs. Elles sont dites cholérétiques (stimulent le foie à produire plus de bile, évacuant ainsi les toxines) et cholagogues (provoquent de meilleures contractions de la vésicule biliaire pour expulser la bile épaissie). Le romarin peut donc être considéré comme plante dépurative douce.

Les hydrolats ont les propriétés des plantes dont ils sont issus, pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter l’huile essentielle à laquelle il se rapporte.

Vous soulez en savoir plus à propos de cette plante, c’est par ici : https://booksofdante.wordpress.com/2015/03/01/le-romarin/

Composition

Le romarin a été récolté en Balagne, Haute Corse.

Cet hydrolat est certifié A.B (Agriculture Biologique) par Ecocert FR-BIO-01.

Hydrolat 100% pur et naturel.  

Flacon en plastique alimentaire bleu nuit avec capuchon.  Ce choix se base sur une réflexion énergétique globale sur le contenant.  Les flacons sont dès lors, comme pour le verre, recyclables, résistants aux chocs et aux UV.  Ils sont plus écologiques au niveau transport par le gain de poids et moins énergivore dans leur fabrication et le recyclage comparativement au verre. Ils sont bien entendu imperméables aux molécules aromatiques. (voir FAQ)

Cet hydrolat est livré avec un capuchon ainsi qu'avec un spray offert !

Utilisation

On peut utiliser facilement les hydrolats pour des soins externes, des traitements internes, en cuisine et en cosmétologie.  Ils sont particulièrement recommandés pour les soins des bébés, des enfants, des personnes sensibles ou allergiques aux huiles essentielles, les déséquilibres émotionnels, le soin des animaux domestiques… les hydrolats ont très peu de contre-indications et souvent d’énormes vertus thérapeutiques.

Conservation

Contrairement aux huiles essentielles, les hydrolats sont très sensibles au développement de germes pathogènes. Comme les hydrolats sont acides, ils ont tendance à inhiber la croissance bactérienne mais pas la croissance fongique.  Ils ne sont donc pas stériles et leur durée de conservation est plus limitée que celle des huiles essentielles.

Toujours les utiliser avec des mains propres, ne pas les boire directement à la bouteille, les stocker à l’abri de la lumière, de l’air et des variations de températures, au frais de préférence.

Les informations relatives à l'usage des huiles essentielles, de l’hydrolathérapie et de la phytothérapie mentionnées sur ce site sont issues d’ouvrages bibliographiques publiés par des professionnels de la santé et, pour la plupart, confirmées par des observations en milieu scientifique. Toutefois, ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité ou celle de TUMATERRA. Gardez toujours en tête que ce qui fonctionne pour nous ne fonctionnera pas forcément pour vous, ou, peut ne pas être adapté à votre situation. Pour tout usage dans un but thérapeutique, consultez un médecin, lui seul pourra établir le diagnostic et vous proposer un traitement adapté (dosage, fréquence, forme galénique, etc…) tenant compte de votre situation particulière et des contre-indications qui s’y appliquent éventuellement. Nous ne sommes malheureusement pas autorisés à vous communiquer les propriétés et indications thérapeutiques des HE. Les autorités DGCCRF et ANSM nous contraignent de ne publier aucune information à ce propos. Nous sommes tenus de vous orienter vers les ouvrages de référence comme ceux que vous retrouverez sur l’onglet « Bibliographie », que ce soit pour l’utilisation des huiles essentielles ou encore des hydrolats. Cette contrainte vient du fait que ces indications et/ou formules peuvent, par mésusage, s’avérer toxiques pour le consommateur et il est impératif d’attirer l’attention sur les effets résultant d’utilisations incontrôlées. Le consommateur serait dès lors amener à confusion avec un produit destiné à un usage pharmaceutique ou un produit biocide (conformément à l’’article L5111-1 du CSP et du règlement UE n°528/2012 du Parlement Européen) Nous vous informons que nous ne publierons pas de propriétés ni d’applications thérapeutiques sur nos pages Facebook et Instagram comme cela est déjà le cas sur notre site internet (www.tumaterra.com). Nous appliquons ce principe aux réseaux sociaux afin de respecter intégralement la réglementation qui interdit toute allégation thérapeutique, nutritionnelle ou de santé.

Un Produit,
Un Producteur.

Nous privilégions la qualité des produits et la relation humaine qui les lie.

Chez Tumaterra vous savez ce que vous achetez et qui les produit.

Julien Fauconnier
Corse